Découverte du Centre par les futures stagiaires

Découverte du Centre par les futures stagiaires

Mercredi 14 août : Une pluie  battante et continue nous oblige à décaler la 1ère  visite des femmes tisserandes d’APEPF, initialement planifiée le lundi au mercredi qui suit. Une dizaine de femmes parviennent à se libérer. Charlotte, la responsable du groupe « fil » leur donne RDV devant le stade de basket de Pissy, notre quartier. De là, elles cheminent ensemble jusqu’à notre local.

Quelques membres italiens de Io Mundo, une autre association partenaire, sont également présents. Nous commençons par échanger quelques mots de bienvenue. La visite peut alors commencer!

Crédit : Afrika Tiss, 2013

Les femmes font d’abord la connaissance de Monsieur Coulibaly, le tisserand de Djibasso et ne tarissent plus d’éloges concernant son travail. Pourtant du métier, elles découvrent pour la première fois des motifs originaires d’une autre région qui sollicitent des techniques quelques peu différentes de celles qu’elles pratiquent habituellement.

Crédit : Afrika Tiss, 2013

S’ensuit la découverte des grands métiers à tisser. Si la taille les impressionne un peu, elle manifestent un vif intérêt et simulent tour à tour leurs futures gestuelles: va-et-vient de la navette, activation des pédales,… il ne manque plus que les fils! Les petits métiers à tisser métalliques plus proches de ceux qu’elles utilisent quotidiennement suscitent moins de réactions.

Crédit : Emmanuel Trousse, pour Afrika Tiss, 2013

Au final, toutes manifestent leur motivation et leur empressement à participer aux premières formations et si possible en septembre, avant la rentrée des classes! Nous concluons la journée par un flot de bénédictions: Ya soma! Wend Kuni!… Que Dieu nous donne la force! Amina…

SHARE IT:
Copyright 2015 © TISS&TIK | Tous droits réservés | Designed by UnGentilhomme